hi


DemanderA proposLe sucréle salémes autres blogs(1) Degemer Mat Naonedmes autres blogs(2) La légende de Ker is / Ys

Like this post
Aï’ta !

◆◇ strollad stourmerion eit ar brehoneg er vuhez foran ◇◆

(Source : bleizez, via bleizez)

Like this post

Tasty but yet-unnamed recipe (I’ll call them “red potatoes” ftw):

mirelha:

[For one person]

You’ll need:

  • Two average-sized potatoes
  • A big, fresh onion (the juicer the better :3 )
  • 100g of chicken meat
  • Butter
  • Grated cheese (optional)
  • Salt, pepper, Espelette pepper, tandoori, rosemary, basil, thyme.
  • A big pan, a little frying pan, a knife, a laddle, a cutting board.

Instructions (it’s very simple, believe me, but so tasty :3 ):

  1. Put some water in the big pan and make it boil. When it is boiling, add some salt, pepper, rosemary, thyme and basil. Stir. Then, add a LOT (I put four teaspoons) of Espelette pepper and tandoori powder. Stir again. Let the whole thing boil.
  2. Peal the potatoes and cut them in even pieces. Put them in the boiling water and wait about ten minutes. If you’re not sure, wait seven minutes, check that they’re not too raw (with a knife), and let them boil longer if that is the case. Stir well. Personally, I cover the pan so that there is more heat and that the water and potatoes boil faster.
  3. Peal and chop the onion. Make some butter melt and boil in the frying pan, then add the onions. When they are of a nice golden hue, add two teaspoons of Espelette pepper and tandoori (two of each). Add butter if you must so that the onion bits aren’t too dry. 
  4. Chop up that chicken and add it in the frying pan. Stir well. Add some salt and regular black/grey pepper. When the meat looks cooked, turn off the hot plate.
  5. Sieve the potatoes once they are cooked and add them to the onions and chicken in the little frying pan. Add more butter so that the whole thing isn’t all charred and messed up.
  6. Add some salt and pepper. Then (don’t scream), add another teaspoon of Espelette pepper and tandoori. Stir well.
  7. Optional: add a handful of grated cheese. Flip the whole thing over to make the cheese melt. Add another handful (uhm, a LITTLE dose, okay? Like, sprinkle some cheese over the pan, don’t actually take a big handful and lump it in there, that’d be gross) and flip the whole thing again. Once the cheese looks nicely molten, turn the hot plat off. You’re done! :)

Enjoy. 

NB: I know that I scare people with the amount of spices I use in my cooking (I’ve friends who always try to stop me, but who love the results in the end >_>) but trust me, the outcome is not that spicy. It’s just right. It has a nice taste but isn’t actually “hot” at all.

Like this post

Aujourd’hui, j’ai testé –2 petits plaisirs ibériques

ajd-jai-teste:

image

Aujourd’hui, doux soleil, bonne humeur et soupçon de nostalgie, désir de retrouver les saveurs d’une enfance espagnole.

D’Andalousie, je choisis un “ga’pacho” très frais ; de Catalogne, du pà amb tomàquet à la fois moelleux et croustillant. 

Pour cette entrée facile, rapide et pratique, j’ai utilisé :

Read More

Like this post

Cheesecake à la banane

Comme je vous le disais lundi sur la page Facebook, j’ai soufflé ma 25ème bougie. Et pour mon gâteau d’anniversaire, j’ai réalisé un cheesecake à la banane de Nigella Lawson. Un délice. Comme promis, voici la recette. Ingrédients : pour la base : 250 g de biscuits Digestive (type Mc Vitie’s) 75g de beurre doux ramolli pour le cheesecake: 4 bananes bien mûres 60ml de jus de citron 470g de cream cheese (type Philadelphia) 4 oeufs 175g de sucre Préchauffez le four à 170° et mettez une bouilloire d’eau à bouillir. Pendant ce temps, enveloppez un moule à manqué de papier aluminium afin de protéger le cheesecake à la cuisson. Mixez les biscuits Digestive avec le beurre pour former un mélange sableux puis pressez le tout dans le fond du moule. Écrasez les bananes à la fourchette et ajoutez le jus de citron. Fouettez la cream cheese pour la rendre bien lisse puis ajoutez-y les oeufs et le sucre. Ajoutez les bananes écrasées et fouettez à nouveau. Versez la préparation sur le fond de biscuits. Faites cuire au bain marie 1 heure 10. Le centre du cheesecake doit rester un peu tremblant mais être pris sur le dessus. Une fois cuit, laissez refroidir complètement puis placez au minimum une nuit au réfrigérateur. Pour plus de gourmandise, vous pouvez le servir avec un caramel au beurre salé : DELICIEUX! Bon appétit!

Like this post

Les Surprenants, façon Kinder Surprise®

Aaaah, la bande des Hippos… Les petits Pingos… Ou encore les Drolly Dinos… Rappelez-vous, ils peuplaient, joyeux et frétillants, vos Kinder Surprise® de Pâques et ces délicieuses pubs des années 1990. Bonus Madeleine de Proust, si vous aviez 10 ans à cette époque révolue, jetez un oeil à ce site assez fou, qui recense les séries des personnages collectors sortis tous les ans par Kinder Surprise®. Il y a même un forum de fans ! Mais revenons à nos affaires, voilà des Surprenants, inspirés par ces œufs surprise au chocolat. Vous pourrez choisir la surprise à glisser dedans, on compte sur vous pour déployer des trésors d’imagination, d’absurde ou de kitsch. Comme vous pouvez le voir, nous avons choisi un ra-vi-ssant petit chien-chien en plastoc, d’inspiration très 1992. Nos Surprenants seront plus caloriques (et environ deux fois plus lourds !), car moins fins, que les œufs en chocolat achetés dans le commerce, ayez-en conscience hein ! Mais ils sont bien faciles à faire, avec cette technique de bricolo réalisable partout et sans moules spéciaux. Allez, bon week-end de Pâques (un peu en avance, d’accord) !À gauche, le Kinder Surprise® contient : “Chocolat supérieur au lait 47% (sucre, lait en poudre, beurre de cacao, pâte de cacao, émulsifiants : lécithines [soja], vanilline), lait écrémé en poudre, sucre, graisses végétales, beurre concentré, émulsifiants : lécithines [soja], vanilline. Sur le total : produits laitiers 32% (lait écrémé en poudre, lait en poudre : 28%, beurre concentré 4%) - cacao 15%. Le chocolat utilisé est un chocolat pur beurre de cacao”. À droite, voilà un Surprenant bien costaud ! Ingrédients (pour un œuf) - 20 g de chocolat blanc - 20 g de chocolat au lait Matériel - 2 œufs durs (ou un moule œuf !) - du papier aluminium RecetteFaites cuire les œufs et laissez-les bien refroidir (sans enlever la coquille !) avant de les recouvrir de papier aluminium (c’est mieux que le film étirable, c’est plus lisse). Déposez-les sur un support (à œufs du frigo par exemple) pour qu’ils bien soient stables. Faites fondre le chocolat blanc, au bain-marie ou au micro-onde (par tranches de 30 secondes pour mélanger et surveiller) pour qu’il soit bien lisse. Au besoin, on peut rajouter une lichette d’huile de tournesol. À l’aide d’un couteau ou d’un pinceau, étalez cette première couche de chocolat sur les moitiés supérieures des 2 œufs, c’est pas grave si ça déborde, on enlèvera le surplus après. Laissez prendre une demi-heure au réfrigérateur. Ensuite, faites fondre le chocolat au lait de la même manière et laissez-le un peu refroidir (sinon il va faire fondre direct le chocolat blanc). Recouvrez les œufs de cette couche au chocolat au lait puis remettez au frais une bonne demi-heure. C’est l’heure de l’assemblage ! Alors, déjà, faites chauffer la lame d’un couteau (en la trempant dans de l’eau chaude par exemple) pour égaliser les moitiés d’œufs en faisant fondre le chocolat. Démoulez tout doucement vos deux coques et ôtez le papier aluminium, très délicatement! Faites chauffer une assiette (par exemple en versant dedans de l’eau chaude, puis essuyez-la bien) et déposez-y vos deux coques pour faire fondre un petit peu les bords. Le chocolat fondu fera office de colle ! N’oubliez pas de mettre une petite surprise, un petit mot, un cadeau personnalisé avant de refermer vos deux coques. Pour bien solidariser votre œuf vous pouvez éventuellement souder avec l’excédent de chocolat ou en passant la jointure sur l’assiette encore chaude. Laissez prendre au frais encore une demi-heure et le tour est joué ! Pour ceux qui auraient des moules, c ‘est la même chose, mais dans le sens inverse, chocolat au lait, puis chocolat blanc ! PS spécial fair-play : On a utilisé du Chocolat au lait biologique Kaoka® :  Cacao:  36% minimum. Ingrédients : sucre de canne blond*, poudre de lait entier*, beurre de cacao*, pâte de cacao*, extrait de vanille*.* Ingrédients issus de l’agriculture biologique. Et du Chocolat blanc biologique El Inti Saldac© : Ingrédients : beurre de cacao*, sucre de canne complet* et blond*, lait entier en poudre*, vanille*. Teneur en cacao 35%.*100% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.  PPS : Bon et bien avec les œufs durs, il n’y a plus qu’à faire des œufs mimosa, ou un gratin de pommes de terre, œufs durs, harengs avec de la béchamel… PPPS : Le saviez-vous ? Kinder Surprise® réalise trois désirs à la fois ! PPPPS bonus : Faute de jouet à monter (la meilleure des suprises, on est d’accord) on vous offre une super notice de montage pour réussir vos Suprenants à coup sûr !

Like this post

On révise ses classiques #12 - Les croissants

Les croissants, c’est pas que c’est compliqué à faire, c’est juste un peu long à expliquer… Impossible de décrire ce que l’on ressent en mordant pour la première fois dans ce feuilletage à la fois croustillant et fondant… à la saveur si équilibrée… Et foi de pâtissière, quand vous aurez goûté à ces croissants, les autres… oubliés ! Pour 20 croissants (adapté de la recette des Croissants au beurre de Christophe Felder) 500 g de farine T45 50 g de sucre 10 g de sel 120 g de beurre ramolli 1 sachet (6 g) de levure de boulanger instantanée (celle de Francine marche vraiment très bien) 250 ml de lait froid + 250 g de beurre ferme pour le tourage + 2 jaunes d’œufs et 2 CS d’eau pour dorer Mettre la farine, le sucre, le sel, le beurre (120 g) et la levure dans la cuve de votre robot pétrisseur équipé du crochet. Commencer à pétrir et ajouter progressivement le lait. Poursuivre pendant 5 minutes au moins. La pâte va se lisser et se décoller des bords de la cuve. L’envelopper dans un film et la placer au réfrigérateur pendant 1 heure. -1- Fariner sans excès votre plan de travail et étaler la pâte en lui donnant la forme d’un rectangle de 60 x 30 cm. Aplatir le beurre de tourage entre 2 feuilles de papier sulfurisé jusqu’à ce qu’il ait la forme d’un carré de 25 x 25 cm. -2- Poser le beurre sur l’une des moitiés de la pâte et le recouvrir avec l’autre moitié. Vous obtenez un carré de 30 x 30 cm. Souder les 2 épaisseurs de pâtes en appuyant sur les bords afin d’éviter les fuites de beurre. -3- Donner à la pâte un 1/4 de tour (afin de travailler toujours dans le même sens) et l’étaler en un rectangle de 30 x 60 cm et de 6 mm d’épaisseur. -4- Replier les 2 extrémités jusqu’au milieu du rectangle et plier en 2 de nouveau afin d’obtenir… -5- … 4 épaisseurs [= 1er tour]. Envelopper la pâte dans un film et repos pendant 1 heure au réfrigérateur. -6- Poser la pâte sur votre plan de travail (pliure à droite) et l’abaisser de nouveau en un long rectangle de 6 mm d’épaisseur. -7- Plier la pâte en 3 pour obtenir 3 épaisseurs [= 2ème tour]. Protéger la pâte avec un film et la laisser reposer 1 heure au frigo. -8- Répéter les étapes 6 et 7 [= 3ème tour] puis repos pendant une heure au frigo… pour la dernière fois ! Puis changement de manœuvre, cette fois on va étaler la pâte dans les 2 sens (hauteur et largeur) pour former un grand carré de 4 mm d’épaisseur. Couper le carré en 2 : vous obtenez 2 rectangles. -9- Utiliser un grand couteau très tranchant pour découper de longs triangles ayant une base de 12 cm environ. Faire une entaille au milieu de la base (pour faciliter le façonnage) et enrouler délicatement les croissants. MERCI Loukoum de m’avoir inspiré ce tuto “Pâte à croissant”. Les disposer, pointe en-dessous (cela leur évitera de se dérouler pendant la cuisson) sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en prenant soin de suffisamment les espacer. Laisser lever pendant 2 heures dans un endroit chaud, près d’un four ou d’un radiateur par exemple. Les croissants doivent doubler de volume. Préchauffer le four à 180°C - chaleur ventilée. Dans un bol, battre les jaunes d’œufs avec 2 cuillerées à soupe d’eau. Dorer les croissants (délicatement) à l’aide d’un pinceau. Enfourner et faire cuire pendant 12 minutes en bien surveillant car ils doivent dorer sans excès. Trop cuits, ils seraient secs… et ce n’est pas ce que nous voulons ! Tips of the day : Tip 1. Dans cette recette, rien de difficile mais c’est un peu longuet, j’avoue ! Alors je m’y prends la veille pour le feuilletage [= les 3 tours de pâte] et le jour J, il ne reste plus qu’à étaler, découper et enrouler. Beaucoup plus gérable. Tip 2. Christophe Felder dit qu’une fois qu’on a réalisé les croissants, on peut les congeler crus. Mais pas

Like this post

How To Make a Very Good Chili

Whether you like your chili with ground meat or chuck roast, pinto beans or no beans at all, the basic method for making it is the same. There are a million and one ways to make chili. All of them are excellent and all of them are sure to satisfy a large crowd of hungry people. Whether you like your chili with ground meat or chuck roast, pinto beans or no beans at all, the basic method for making it is the same. Want to make a very good pot of chili? Here’s how. Tester’s Notes: At its core, a chili is just another kind of braised dish. Even if you are using ground meat, you’re typically cooking tough, lean cuts that need some time to become tender. Simmer them gently in a fair amount of liquid, and after an hour or so, the meat is no longer chewy and instead becomes totally tender. The slow-cooking meat also turns a thin, soupy broth into something silky and substantive. After reading a few perspectives on how acidic ingredients can slow, or even prevent, meat from becoming tender, I’ve become a proponent of adding the tomatoes toward the end of cooking the chili. This might seem strange, but trust me: it all comes together just fine in the end. There is a heck of a lot of room to play here, so use this “recipe” more as a template. The exact ingredients you use from batch to batch can change; the only thing that stays the same is slow-cooking and a tasty reward at the end. What’s your favorite way to make chili? -Emma How to Make a Very Good Chili Makes 8-10 servings What You Need Ingredients: 1 - 1 1/2 pounds ground meat or chuck roast (beef, buffalo, turkey or other) or vegetarian protein (tofu, Boca crumbles, or other) — slice roasts into cubes 1 large onion, diced 1 red bell pepper, diced 1 green bell pepper, diced 1-2 other vegetables (like celery, carrots or zucchini), diced (optional) 2-3 cloves garlic, minced Seasonings (choose 2-3): 1 tablespoon chili powder, 1 teaspoon cumin, 1 teaspoon oregano, 1 tablespoon ground chipotle peppers, 1/2 teaspoon cayenne 2 teaspoons salt, plus more to taste 1 cup amber or brown ale or red wine 3 cups chicken, vegetable, or beef broth 1 28-ounce can diced tomatoes 3 cups (2 16-oz cans) cooked black beans, pinto beans, or kidney beans 1 cup fresh or frozen corn kernels (optional) To serve: Shredded cheese, sour cream, diced avocados, chopped scallions, hot sauce, chopped cilantro Equipment: Sharp knife Cutting board Large Dutch oven or soup pot Instructions 1. Brown the meat. If using meat, warm a teaspoon of oil in a large heavy Dutch oven or soup pot over medium heat and brown the meat. Break up ground meat as it browns, leaving pieces as large or small as you like them. If you’re using chuck roast, make sure all sides of the beef cubes are seared dark brown. Transfer the browned meat from the pot to a clean dish. If you’re making a vegetarian chili with tofu or other protein, add it along with the beans in Step 6. Reduce the amount of stock and the cooking time by half. 2. Cook the vegetables. In the same pot used to brown the meat, warm a tablespoon of oil over medium to medium-high heat. Add the onions and cook until softened and translucent, about 5 minutes. Add the other vegetables and continue to cook until softened, another 5-8 minutes. Clear a space in the middle of the pan and add the garlic. Cook the garlic until fragrant, about 30 seconds, then stir into the vegetables. It’s normal for a dark sticky crust to start forming on the bottom of the pan. 3. Add the seasonings. Add the seasonings and 2 teaspoons of salt to the pan. Stir until the vegetables are coated and the spices are fragrant, another 30 seconds. 4. Deglaze the pan. Pour the beer or wine into the hot pan. Scrape up the dark sticky crust as the liquid bubbles. Continue scraping and stirring until the beer or wine has almost evaporated. 5. Add the broth and simmer. Add the browned meat back into the pan. Pour in the broth. Bring the chili to a simmer and cook for 45-60 minutes, stirring occasionally, until the meat has is very tender (cubes of chuck roast may take a bit longer). The chili will still look soupy. 6. Add the tomatoes and beans to the chili. Add the tomatoes, beans, corn (if using), and vegetarian protein (if using) to the pot. Simmer for another 10 minutes. Taste and add more seasonings or salt to taste. 7. Serve with garnishes. Chili is often best the day after it’s been cooked. It will also keep for up to a week and freezes well for up to three months. Serve with cheese and other garnishes.

Like this post

Bouchées apéritives au maquereau et tomate

1. Dans le bol du mixeur, mixez finement les oeufs et l’oignon. 2. Ajoutez le reste des ingrédients et mixez grossièrement, pour garder une texture avec des morceaux de maquereau. 3. Répartissez la préparation dans des moules à mini muffins. 4. Faites cuire les bouchées au maquereau 20 min dans le four préchauffé à 180°C. 5. Laissez-les bien refroidir avant de les démouler. Puis laissez-les au frais avant de servir. Pourquoi manger du maquereau ? - Le maquereau est un petit poisson et a donc l’avantage d’être en début de chaîne alimentaire. Il est moins pollué par les métaux lourds. Contrairement au thon par exemple, qui fait parti des plus gros poissons en bout de chaîne alimentaire : il se nourrit de poissons plus petits, pollués, qui ont mangés d’autres poissons plus petits et pollués. - Le maquereau est un poisson gras très riche en omega3 comme le thon ou les sardines. Ingrédients 1 petit oignon (ou 1/2) 4 gros oeufs bio 120 g à 150 g de maquereau, en conserve 1 cuillerée à soupe de concentré de tomate 60 g de crème fraîche liquide 100 g de fromage râpé sel poivre

Like this post

Gâteau au chocolat fondant sans gluten (très facile)

1. Coupez le beurre et le chocolat en petits morceaux. Placez-les dans un saladier en verre, sur une casserole d’eau frémissante pour faire fondre le mélange beurre-chocolat au bain-marie. 2. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. 3. Dans un saladier, fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre. Incorporez ensuite la fécule de maïs puis le mélange au chocolat. 4. Battez les blancs d’oeufs en neige avec une pincée de sel. Incorporez-les petit à petit à la pâte, sans casser les blancs, en soulevant la préparation du bas vers le haut, à l’aide d’une maryse. 5. Versez la pâte dans un moule chemisé de papier sulfurisé. 6. Faites cuire le gâteau au chocolat sans gluten pendant 55 min dans le four préchauffé à 160°C. Un gâteau au chocolat ultra fondant Ce gâteau au chocolat a une texture incroyable : j’ai adoré la croûte, qui ressemble à une meringue cassante. Le coeur est vraiment fondant et fait presque penser à une mousse au chocolat. Bref, n’hésitez pas à le tester, il est juste délicieux ! Ingrédients 200 g de chocolat noir pâtissier, à 52% de cacao 150 g de beurre demi sel 180 g de sucre en poudre 6 gros oeufs bio 1 cuillerée à soupe de fécule de maïs

Like this post

Chaussons aux pommes

Réaliser des petits chaussons aux pommes est extrêmement rapide à préparer. Encore faut-il avoir une pâte feuilletée maison réalisée à l’avance ou prendre une bonne pâte feuilletée du commerce (préférez toujours celles 100% beurre. Ma préférence va à la pâte feuilletée de la marque Marie 100% naturelle.). Ensuite, on garnit les chaussons d’une compotée de pommes écrasées à la fourchette. Vous pouvez également les parfumer de vanille ou de cannelle. Et pourquoi pas les mélanger avec un peu de crème de marron ? Pour 6 chaussons : Une pâte feuilletée maison (vous n’aurez besoin que de la moitié de la recette) ou 2 pâtes feuilletées du commerce 6 petites pommes gala 4 cs de sucre 1 jaune d’oeuf 1- Épluchez les pommes, retirez les trognons et coupez-les en dés. 2- Versez un fond d’eau dans une casserole, les pommes et le sucre. Laissez cuire pendant 30 min à feu moyen en mélangeant régulièrement. Les pommes doivent devenir tendres. 3- Laissez refroidir et écrasez les pommes grossièrement avec une fourchette. 4- Étalez la pâte feuilletée. À l’aide d’un cercle de 12 cm de diamètre, réalisez quatre ronds de pâte. 5- Versez une cuillère à soupe de pomme au centre. 6- Mouillez les bord avec de l’eau et refermez les chaussons en pressant bien les bords. 7- Placez les chaussons sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé et placez au congélateur 15 min. 8- Pendant ce temps, faites préchauffer votre four à 180°C. 9- Délayez le jaune avec un peu d’eau et badigeonnez-en les chaussons et enfournez pour 20-25 min jusqu’à ce qu’ils soient joliment dorés. 10- Laissez refroidir sur une grille.

Like this post

Pommes de terre en robe des champs au saumon fumé

1. Lavez soigneusement les pommes de terre à l’eau claire pour retirer la terre. 2. Piquez-les à la fourchette, pour éviter qu’elles ne craquent pendant la cuisson. 3. Enfermez chaque pomme de terre dans un papier d’aluminium. 4. Faites-les cuire 1h dans le four préchauffé à 180°C. 5. Dans un bol, mélangez le fromage blanc (ou de la crème fraîche épaisse) avec les herbes. Salez et poivrez. 6. Coupez les tranches de saumon fumé en fines lanières. 7. Sortez les pommes de terre du four et ouvrez l’aluminium en faisant attention de ne pas vous brûler. 8. Coupez les pommes de terre en deux, garnissez de fromage blanc et de lanières de saumon fumé et servez bien chaud. La cuisson parfaite des pommes de terre en robe des champs Avec une cuisson des pommes de terre en robe de champs au four, enfermées dans un papier d’aluminium, la peau des pommes de terre est molle. Vous pouvez les passer 5 minutes au four pour les sécher et la rendre plus croustillante. Tout savoir sur la pomme de terre Lisez notre article pour savoir comment choisir la bonne variété de pommes de terre selon le type de cuisson d’une recette Ingrédients 4 pommes de terre à chair fondante (type Agata, Monalisa, Nicola ou Samba) 8 cuillerées à soupe de fromage blanc 2 brins de thym frais effeuillés ou de ciboulette ciselée sel, poivre 2 tranches de saumon fumé (ou truite fumée)

Like this post
mylilmag:

Blanquette de veau allégée
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 30 à 45 minutes
Ingrédients pour 6 personnes :
1kg de veau à blanquette
Jus d’un citron
2 à 3 cuillères à soupe de crème fraîche à 5%
500g de champignons de Paris
6 carottes
1 oignon
De l’échalote
Du thym
Sel, poivre
Préparation :
Épluchez les oignons, échalotes et carottes
Mettez la viande dans une casserole d’eau froide avec les condiments et les carottes 
Faites cuire la viande à l’eau frémissante pendant 20 minutes, égouttez et changez l’eau de la casserole
Pendant que la viande cuit, préparez vos champignons s’ils sont frais en petites lamelles
Remettez sur le feu une deuxième fois avec les champignons et laissez cuire jusqu’à ce que la viande s’effrite légèrement
Égouttez la viande en gardant un peu de bouillon pour pouvoir faire la sauce
Remettez sur le feu en ajoutant la crème fraîche et le jus de citron
Mélangez bien le tout et dès que la sauce s’épaissit, la blanquette est prête
Source : laboratoire-edel.com

mylilmag:

Blanquette de veau allégée

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 30 à 45 minutes

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 1kg de veau à blanquette
  • Jus d’un citron
  • 2 à 3 cuillères à soupe de crème fraîche à 5%
  • 500g de champignons de Paris
  • 6 carottes
  • 1 oignon
  • De l’échalote
  • Du thym
  • Sel, poivre

Préparation :

  • Épluchez les oignons, échalotes et carottes
  • Mettez la viande dans une casserole d’eau froide avec les condiments et les carottes 
  • Faites cuire la viande à l’eau frémissante pendant 20 minutes, égouttez et changez l’eau de la casserole
  • Pendant que la viande cuit, préparez vos champignons s’ils sont frais en petites lamelles
  • Remettez sur le feu une deuxième fois avec les champignons et laissez cuire jusqu’à ce que la viande s’effrite légèrement
  • Égouttez la viande en gardant un peu de bouillon pour pouvoir faire la sauce
  • Remettez sur le feu en ajoutant la crème fraîche et le jus de citron
  • Mélangez bien le tout et dès que la sauce s’épaissit, la blanquette est prête

Source : laboratoire-edel.com

Like this post

Un Dessert à la Fourchette: Mes Sablés pour ma "Sans-Valentin" - 14 février, je te hais !

undessertalafourchette:

Eh oui, malgré mon précédent billet, je n’oublie pas qu’il y a parmi nous des hommes et des femmes célibataires… comme moi :-(  On se dit que ça reste un jour comme un autre mais quand on voit passer devant nous le 4ème homme tenant un bouquet de roses rouges, on commence à prévoir une soirée série Tv, verre de Monbazillac et gâteaux plein de gras, plein de chocolat. Alors le minimum que je puisse faire, c’est vous donner la recette parfaite pour une soirée de Sans-Valentin!!

image

Pour le résumé de la recette, on a un biscuit friable et très gourmand recouvert d’un mélange marbré de ganache chocolat noir et de chocolat blanc… pur. (On peut très bien remplacer les chocolats par de la confiture, de la pralinoise, …)

image

Qu’est ce qu’il y a dedans :

I/ Le Biscuit

- 260 g de beurre

- 150 g de sucre

- 2 œufs

- 250 g farine

- 110 g de fécule de maïs (Maïzena)

1) Je préchauffe mon four à 180 ° C

Je met mon beurre et mon sucre dans le bol du robot et je laisse tourner jusqu’à ce que le mélange ait blanchi et soit bien homogène

2) Je rajoute les œufs et je bat à nouveau

3) Je mélange la farine et la maïzena et je les ajoute au précédent mélange. J’obtiens une pâte plutôt lisse et malléable.

4) Je l’étale sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (ou simplement huilée) avec une spatule ou le dos d’une cuillère à soupe.

5) J’enfourne pour 20-25 minutes. Je sors la plaque dès que le biscuit est doré.

II/ Les garnitures

- 100 g de crème liquide

- 200 g de chocolat noir

- 100 g de chocolat blanc

1) Je prépare la ganache chocolat noir en chauffant la crème dans une casserole sur feu doux

2) Je casse le chocolat noir en morceaux dans un bol et je verse la crème chaude dessus.

3) Je mélange au fouet jusqu’à ce la ganache soit bien lisse et brillante. Je réserve.

4) Je casse le chocolat blanc dans un bol qui va au micro-onde. Je le fais fondre en le mettant 20 secondes au micro-onde, puis en le mélangeant à la cuillère. Je répète cette opération 2 ou 3 fois, jusqu’à ce que le chocolat blanc soit bien lisse.

III/ Le montage du biscuit

1) Dès que le biscuit est sorti du four, j’étale la ganache chocolat noir grossièrement.

2) Je dépose des cuillères de chocolat blanc fondu réparties sur tout le biscuit. Et, pour obtenir cet effet marbré je passe la lame d’un couteau ou d’une spatule en faisant des vagues irrégulières.

3) Je met le tout au frais une petite demie heure, jé découpe des carrés avec un gros couteau (ou avec un emporte-pièce) et c’est prêt à être dégusté !

image

Joyeuse Sans-Valentin à tous !

image

Like this post

Geneviève & la bonne bouffe: Biscuit au babeure

bonne-bouffe:

image

Ingrédient

  • 2 tasses de farine
  • 4 cuillères à thé de poudre à pâte
  • 1/4 cuillère à thé de bicarbonate de sodium
  • 3/4 cuillère à thé de sel
  • 1/4 tasse de beurre, froid
  • 1 tasse de babeurre, froid

Méthode

  1. Mélanger les ingrédients secs.
  2. Incorporer le beurre en coupant, pour obtenir des morceaux de la grosseur d’un petit pois.
  3. Ajouter le babeurre et mélanger, la pâte sera très gluante.
  4. Plier la pâte 4 ou 5 fois sur une surface enfariné, ne pas trop travailler la pâte.
  5. À l’emporte pièce, faire 12 biscuits et le déposer sur une plaque.
  6. Cuire au four à 450ºF environ 15-17 minutes.

J’ai découvert les «Biskets» lors de mon premier voyage à New York, où j’ai manger un sandwich déjeuner dans un fameux biscuit au babeurre garni d’un oeuf, de bacon et d’une tranche de fromage orange. C’est un classique de la cuisine américaine, on les déguste autant au petit déjeuner avec des oeufs et du bacon, de la confiture et qu’en accompagnement au dîner ou au souper. 

J’ai prise ma recette sur le blog de La ménagère débutante et elle est vraiment simple et délicieuse mais on trouve aussi d’autres version sur foodnetwork.com

(Source : bonne-bouffe)

Like this post

tergiversations:

Muffins multigrains et pruneaux

Dans ces muffins, il y beaucoup de bonnes choses. Du blé entier, de l’avoine, des pruneaux, du yogourt, du zeste d’orange. Ça entre dans la catégorie muffins à déjeuner bien consistants et bien santé! J’ai trouvé la recette ici, mais elle est sur plusieurs sites différents. Difficile d’être original quand on cherche des recettes sur internet…Alors, je me suis dit aujourd’hui que j’essaierais plus de recettes provenant de livres de cuisine et de magazines. Question de mettre de nouvelles recettes en circulation :)

Ingrédients

  • 3/4 de tasse de farine blanche
  • 1/2 tasse de farine de blé entier
  • 1/2 tasse de gruau
  • 1/2 tasse de germe de blé
  • 1/3 tasse de cassonade
  • 1 1/2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de cannelle
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf
  • 1 tasse de pruneaux dénoyautés
  • 1 1/4 tasse de yogourt nature
  • 3 c. à soupe d’huile de canola

Étapes

  1. Préchauffez le four à 400°C et graissez un moule à muffins.
  2. Mélangez ensemble les ingrédients secs dans un grand bol.
  3. Battez légèrement l’oeuf dans un autre bol puis ajoutez le yogourt et l’huile. Bien mélangez et ajoutez aux ingrédients secs.
  4. Ajoutez les pruneaux au mélange et versez dans les moules.
  5. Enfournez le tout pour 20 minutes ou jusqu’à qu’un cure-dent ressorte sec.

Bon déjeuner!!